Le point de l’actualité de la semaine : 06/2022

A la Une aujourd’hui : La Russie semble poursuivre sa montée en puissance militaire aux portes de l'Ukraine (RFI)

Des dizaines de milliers d’hommes et de matériel russes sont massés aux frontières sud, est et nord de l’Ukraine. Le renseignement américain estime que la Russie accentue les préparatifs d'une invasion à grande échelle de l'Ukraine. Elle disposerait déjà de 70% du dispositif nécessaire à une telle opération.

La Russie va-t-elle lancer une opération militaire contre l’Ukraine ? La question revient invariablement sur toutes les lèvres depuis des semaines. 

Les avertissements repris par plusieurs médias américains émanent de responsables du renseignement non identifiés qui en ont informé les élus du Congrès américain et les partenaires européens des États-Unis. L’armée russe continue de se renforcer aux frontières de l’Ukraine : s’il y a deux semaines, on dénombrait 60 bataillons de l'armée de terre, il y en a désormais plus de 80 et une dizaine d’autres sont encore en route. 

https://www.rfi.fr/fr/europe/20220206-la-russie-semble-poursuivre-sa-mont%C3%A9e-en-puissance-militaire-aux-portes-de-l-ukraine

Sans oublier la composante navale :

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/la-russie-annonce-des-manoeuvres-navales-d-ampleur-tous-azimuts-20220120

et les avancées diplomatiques, y compris de l’OTAN :

Les ambassadeurs des pays de l’OTAN et de l’Union européenne se réunissent au sujet de la crise en Ukraine

https://www.nato.int/cps/fr/natohq/news_191389.htm?selectedLocale=fr

-oOo-

EN IMAGES. À Brest, la ministre des Armées inspecte l’armement du futur (Ouest France, Julia Toussaint)

Florence Parly a fait escale à Brest, ce vendredi 4 février. La ministre a fait un tour d’horizon des nouveaux équipements des fusiliers marins et des systèmes de lutte anti-mines.  Le temps d’un après-midi, la ministre des Armées a pu faire un tour d’horizon de la guerre du futur, et inspecter les équipements acquis grâce au généreux budget de la dernière loi de programmation militaire (LMP) 2015-2025. Soit 295 milliards d’euros, un effort sans précédent ces trente dernières années​, destiné à rattraper le retard accumulé par l’armée française, à qui l’on demandait de faire toujours plus avec moins. Les premiers effets de cette LMP sont déjà visibles sur la base navale de Brest. En visite ce vendredi 4 février, Florence Parly a d’abord été reçue par le bataillon des fusiliers marins. Nouveau modèle d’embarcation hors-bord, équipement de vision nocturne, drones… On gagne en poids, en ergonomie et en performance, lui a précisé le Capitaine de frégate Frédéric Mear, devant un arsenal d’équipement d’attaque.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/en-images-a-brest-la-ministre-des-armees-inspecte-l-armement-du-futur-380785a6-85d5-11ec-a885-b9d9d40d9db7

Cabinets de conseil : le ministère des Armées réduit la note, muscle le contrôle et mise sur l’internalisation (HOME FOB, Nathan Gain)

« Il me semble que nous avons progressé depuis cinq ans dans les modalités de nos recours aux prestations des cabinets de conseils », estimait ce mardi la ministre des Armées Florence Parly. Auditionnée par la Commission d’enquête du Sénat sur l’influence croissante des cabinets de conseil privés, celle-ci est venue défendre une stratégie axée sur la maîtrise des coûts, le renforcement du contrôle et le développement d’une capacité interne.

Une enveloppe en baisse

Trop systématique, mal encadré et très onéreux, le recours à des cabinets de conseil privés est un « sujet pris à bras le corps depuis plusieurs années » par le ministère des Armées. Celui-ci a en effet instauré une doctrine d’emploi de ces prestataires bien avant les autres ministères. L’exposé, aux antipodes de celui réalisé par le cabinet américain McKinsey deux semaines plus tôt, semble avoir convaincu les sénateurs. Leur rapport est attendu pour la mi-mars.

https://www.forcesoperations.com/cabinets-de-conseil-le-ministere-des-armees-reduit-la-note-muscle-le-controle-et-mise-sur-linternalisation/s

ATLAS DE L’ÉCOLE DE GUERRE, ÉDITION 2022 - « Quels sont les défis de la prochaine décennie ? » (Défense, EMA)

Projet développé par le comité géopolitique de la 29e promotion de l’Ecole de guerre, cet atlas apporte une vision originale sur la géopolitique de notre pays et sur le rôle des armées françaises. Cette analyse se fonde sur les regards croisés d’officiers français et internationaux ainsi que des auditeurs libres en scolarité au sein de l’école.

Cet ouvrage de 168 pages, nombreuses cartes détaillées, comprend cinq chapitres : les dynamiques et enjeux mondiaux, la sécurisation des approches, le contrôle de la profondeur stratégique, la défense au large et les nouveaux espaces de conflictualité .Il propose de nouvelles clés de lecture des enjeux du monde contemporain.

https://www.defense.gouv.fr/ema/transformons-nos-armees/actualites/atlas-de-l-ecole-de-guerre-edition-2022-quels-sont-les-defis-de-la-prochaine-decennie

 

« Le pouvoir et l’influence de la France sont mis en péril au Mali » (Institut Thomas More, avec Figarovox)Jean-Sylvestre Mongrenier, chercheur associé à l’Institut Thomas More)

Lundi 31 janvier, la junte malienne a annoncé l’expulsion de l’ambassadeur de France, Joël Meyer. Dans quel contexte cela intervient ?

L’expulsion de l’ambassadeur de France s’inscrit dans un processus de dégradation des relations politiques, diplomatiques et militaires entre le gouvernement français d’une part, le pouvoir malien de l’autre (le colonel Goïta et les siens), ce pouvoir étant le produit de deux coups d’Etat militaires successifs (août 2020 et août 2021). Les observateurs soulignent la rapidité de cette dégradation, depuis qu’Emmanuel Macron a fait savoir que le dispositif militaire serait reconfiguré (10 juin 2021), avec une réduction des effectifs français et le transfert à l’armée malienne de bases et de positions dans le nord du pays, dont Tombouctou.

https://institut-thomas-more.org/2022/02/03/le-pouvoir-et-linfluence-de-la-france-sont-mis-en-peril-au-mali/

Pourquoi les Jeux olympiques d’hiver sont si importants pour la légitimité du Parti communiste chinois (The conversation, Yann Bennett et John Garrick)

Si les Jeux olympiques d’hiver qui viennent de s’ouvrir à Pékin suscitent la controverse, ce n’est pas seulement parce que les skieurs évolueront sur de la neige artificielle ou parce que la stratégie « zéro Covid » mise en œuvre par les autorités de la République populaire de Chine depuis le début de la pandémie impose des contrôles particulièrement drastiques aux sportifs et à leurs accompagnateurs, ainsi qu’aux journalistes et aux rares spectateurs autorisés.

Au-delà de ces aspects, les Jeux représentent un symbole politique majeur des ambitions et de l’autorité de l’État chinois. Un an à peine après la célébration triomphale du centième anniversaire de la fondation du Parti communiste, le secrétaire général Xi Jinping veut profiter des Jeux pour montrer aussi bien à ses concitoyens qu’au reste du monde que la Chine est devenue un État surpuissant en voie de réaliser son rêve de renaissance nationale.

https://theconversation.com/pourquoi-les-jeux-olympiques-dhiver-sont-si-importants-pour-la-legitimite-du-parti-communiste-chinois-176311

L’Irak : entre crise politique et défi sécuritaire  (Les yeux du Monde,   Amaury AIDAT ) 

Touché par la pandémie et une crise économique importante, l’Irak fait face aujourd’hui à une crise politique majeure. Plus de 3 mois après les élections législatives, l’absence de majorité parlementaire empêche toute formation de gouvernement. La situation politique est tendue et aucun consensus entre les différentes factions politiques concurrentes, notamment au sein de la famille chiite, ne se dessine pour faire face à ce blocage institutionnel. La première réunion des députés irakiens depuis le résultat des législatives a eu lieu le 9 janvier 2022. Le président du Parlement Mohammed al-Halboussi, chef du mouvement politique sunnite Taqadom (“progrès”) a annoncé que les députés avaient un mois pour former une majorité et élire le président, qui lui-même nommera un premier ministre. Un calendrier qui paraît impossible à respecter. Outre cette crise politique, il faut ajouter que l’Irak est témoin d’un retour en force de l’Etat islamique.

https://les-yeux-du-monde.fr/actualites-analysees/49513-lirak-entre-crise-politique-et-defi-securitaire-2

 

Diversification des chaînes de valeur de terres rares hors de Chine. Stratégies politiques et industrielles déployées en Australie : quels résultats ? (Diploweb, Par Sophie HAMEL)

En Australie, dans quelle mesure les différents acteurs impliqués dans le développement de l’industrie des terres rares s’inscrivent-ils dans la dynamique de diversification des chaînes de valeur et d’approvisionnement de ces métaux hors de Chine ? Malgré leur positionnement aligné avec celui du gouvernement pour une grande majorité, les entreprises australiennes restent de taille modeste dans le secteur minier des terres rares et ont du mal à s’émanciper de l’influence chinoise qui dispose des technologies et continue d’investir. Une démonstration documentée illustrée de plusieurs cartes et schémas.

https://www.diploweb.com/Diversification-des-chaines-de-valeur-de-terres-rares-hors-de-Chine-Strategies-politiques-et.html

CYBERASSURANCE : RÉDUIRE LES RISQUES POUR RÉPONDRE AUX EXIGENCES (Economie Matinpar JEAN-CHRISTOPHE VITU)

Selon IBM, le coût moyen d’une violation de données a atteint le niveau record de 4,24 millions de dollars. Cela pourrait désormais obliger une entreprise à mettre la clé sous la porte. La souscription à une cyber assurance fait donc partie intégrante d’une stratégie proactive d’atténuation des risques. Et, bien qu’elle ne puisse pas protéger les données et les systèmes les plus précieux d’une organisation, elle peut aider à minimiser les perturbations commerciales post-incident, à accélérer les efforts de récupération, ainsi qu’à réduire les coûts portés à l’entreprise et, dans certains cas, aux partenaires et clients.

http://www.economiematin.fr/news-assurance-risque-piratage-reduction-danger-entrepris

La modernisation du Qatar : fondements et ambitions futures (1/2) (Les clés du Moyen-Orient,  Par Justine Clément)

D’un protectorat britannique fondé sur l’industrie perlière et la pêche à un Etat indépendant rentier – riche en hydrocarbures – le Qatar est devenu, en une cinquantaine d’années, l’un des pays avec le PIB par habitant le plus élevé du monde. La découverte du pétrole en 1949 mais surtout celle d’un immense gisement gazier en 1971 – constituant une exception dans une région dominée par l’or noir – propulse le pays dans une politique de modernisation sans précédent. Si sa rente lui permet de jouir de revenus immenses et de gagner un poids diplomatique considérable, le Qatar entreprend rapidement un processus de diversification économique. Le contre-choc pétrolier des années 1980, la volatilité des prix du baril et du gaz et la considération de la question climatique en sont notamment des facteurs directs. Le Qatar développe rapidement des partenariats stratégiques avec le reste du monde et s’illustre au travers de son soft-power, avec ses médias et ses investissements artistiques et sportifs. Sa politique étrangère est souvent qualifiée de « paradoxale », tant des acteurs multiples et parfois ennemis gravitent autour de la monarchie gazière. 

https://www.lesclesdumoyenorient.com/La-modernisation-du-Qatar-fondements-et-ambitions-futures-1-2.html

  

La Gendarmerie recrute neuf officiers commissionnés (L’Essor)

Expert en technologies numériques au GIGN, psychologues, logisticien, juriste ou archiviste : la Gendarmerie propose neuf postes de spécialistes à des hommes et des femmes qui seront recrutés sous le statut d'officiers commissionnés.

Lorsque que la Gendarmerie a besoin de spécialistes dont elle ne dispose pas dans ses rangs, elle recrute à l'extérieur des hommes et des femmes qui signent alors des contrats de sous-officiers ou d'officiers commissionnés. Les experts recherchés peuvent être experts dans les technologies numériques, pilotes d'hélicoptère, musiciens, piroguiers, plongeurs, psychologues, criminalistes ou historiens. Chaque "avis de vacance d'emploi" est détaillé dans une fiche qui parait au Journal officiel : description du poste et des missions, niveau d'études demandé et rappel des "qualités fondamentales de l'état militaire", comme" la disponibilité, la réserve et un très haute moralité". Si le candidat est retenu, il se voit alors proposer un poste de sous-officier ou d'officier contractuel dans la limite de dix-sept ans de services, avec un contrat initial de 5 ans, assorti d'une période probatoire de 6 mois. le Journal officiel du samedi 5 février publie ainsi une série de d'offres d'emploi dans l'Arme. Parmi les neuf postes proposés, celui au GIGN qui relèvera du corps des officiers de gendarmerie et les huit autres du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale (CTAGN).

https://lessor.org/vie-des-personnels/expert-en-technologies-numeriques-au-gign-psychologues

 

https://d3n8a8pro7vhmx.cloudfront.net/ihednaquitaine/pages/525/attachments/original/1609613038/Articles_de_fond_2021.gif?1609613038

Synthèse de l’actualité internationale de janvier 2022 (Diploweb, Par Axelle DEGANS)

Le sort des urnes

Au Honduras, Xiomara Castro est investie en janvier 2022 à la magistrature suprême de son pays. Épouse de l’ancien président Manuel Zelaya renversé pour un putsch en 2009, elle succède à Juan Orlando Hernandez. Le pays est dans un état désastreux, gangréné par une corruption structurelle et très ancienne, il se caractérise par le blanchiment d’argent et le trafic de drogue qui le phagocyte. Les Honduriens sont nombreux dans les caravanes de migrants qui traversent l’Amérique centrale dans l’espoir de gagner les Etats-Unis.

En Italie, Sergio Matterella, président sortant, a été réélu au suffrage indirect en janvier 2022 à cette fonction pour un nouveau mandat de sept années. Il a recueilli une large majorité des suffrages des élus italiens. Son rôle est honorifique, sauf en cas de crise grave.

https://www.diploweb.com/Synthese-de-l-actualite-internationale-de-janvier-2022.html

Une diplomatie sans diplomates ? La réforme contestée du Quai d’Orsay (ORIENT XXI, Sophie Pommier)

Les diplomates sont inquiets face au sort que semble leur réserver la réforme de la haute fonction publique. Réflexe corporatiste, diront certains. Pourtant, les critiques exprimées dans diverses tribunes font état de sincères interrogations sur les conséquences d’une standardisation des savoir-faire, et redoutent une perte d’influence de la France sur un échiquier international en pleine recomposition.

https://orientxxi.info/magazine/une-diplomatie-sans-diplomates-la-reforme-contestee-du-quai-d-orsay,5322

Guerre réputationnelle de la Biélorussie (Le Portail de l’IE,par Club Défense de l'AEGE)

Dans une zone déjà sous tension chez le voisin Ukrainien, la Biélorussie a orchestré une déstabilisation sur le levier migratoire contre l’Union européenne, en réponse à une série de sanctions à son égard. Cette crise révèle la stratégie de la Biélorussie pour exister au niveau international, avec des capacités militaires limitées et une situation économique alarmante. Une guerre informationnelle pour tenter d’aggraver les dissensions dans l’UE et de nuire à son image, tout en permettant à Loukachenko de garder les rênes du pouvoir à Minsk.

https://portail-ie.fr/analysis/3063/guerre-reputationnelle-de-la-bielorussie

Indo-Pacifique : une coopération entre la France et l'Indonésie est-elle possible ? (Asialyst,Anda Djoehana Wiradikarta)

Pour nouer un partenariat stratégique avec Jakarta, Paris doit trouver le moyen de s’inscrire dans la géopolitique indonésienne : le non-alignement. La vente des Rafale en témoigne. Mais marque-t-elle le début d’une alliance entre les deux pays ? Pas sûr.

Le 30 octobre dernier à Rome, lors d’une réunion du G20, Emmanuel Macron rencontrait le Premier ministre indien Narendra Modi et le président indonésien Joko Widodo. Ces entretiens portaient sur la situation dans la zone Indo-Pacifique, cadre d’une rivalité entre la Chine et les États-Unis, dans lequel la France cherche à renforcer son influence.

Avec ses trois collectivités territoriales de Nouvelle-Calédonie, de Polynésie française et de Wallis et Futuna, sans compter Clipperton, une île inhabitée d’1,7 km2 de superficie située à plus de 1 000 kilomètres des côtes du Mexique, la France se présente comme une « puissance du Pacifique ». Elle est membre de la Communauté du Pacifique, une organisation internationale de coopération scientifique et technique qui regroupe en outre 22 États et territoires insulaires du Pacifique ainsi que l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. Son siège se trouve à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.

https://asialyst.com/fr/2022/02/04/indo-pacifique-cooperation-france-indonesie-possible/

 

Décret n° 2022-123 du 5 février 2022 modifiant le plafond d'émission de gaz à effet de serre pour les installations de production d'électricité à partir de combustibles fossiles

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045123884

Décret n° 2022-128 du 4 février 2022 modifiant les modalités de fixation de la valeur du point de pension militaire d'invalidité

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045124043https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045124043

Arrêté du 26 janvier 2022 portant création d'une commission aéronautique compétente à l'égard des personnels navigants contractuels du groupement d'avions de la sécurité civile au groupement des moyens aériens

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045122718

Arrêté du 31 janvier 2022 portant retrait de la qualité de partenaire de la défense nationale

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045113859https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045113859

 

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE LA REVUE DE PRESSE DEFENSE

SUR LE SITE DE L’UNION-IHEDN, en cliquant sur le lien :

http://www.union-ihedn.org/les-actualites/revue-de-presse/

 

Showing 1 reaction

  • Olivier Garrigues
    published this page in Actualité 2022-02-06 18:43:48 +0100
Agenda Nous rejoindre Don